O
English text ->


LE PATRIMOINE ROMAN...et après

 

LES VESTIGES ROMANS...et plus


Maison des Consuls

Malgré le fait que ce bâtiment, le plus ancien de ce type en France, soit à vocation purement laïque, les sculptures,
à l'exception d'une seule, suivent les thèmes romans typiques du XIIème siècle : le péché et le châtiment du péché. La rédemption n'est pas représentée, la justice n'étant pas concernée par ce concept.

Sur la gauche de l'image, on peut voir Adam et Ève (vus en gros plan sur la page précédente) symbolisant l'acte de pécher.


Sur la droite de la photo ci-dessous se trouve l'empereur Justin représenté en légiste, il en porte la crosse surmontée d'un aigle impérial. On peut lire l'inscription suivante :
IMPERATORIAM MAIESTATEM NON SOLUM ARMIS DECORATAM SED ETIAM EGIBUS OPORTET ESSE ARMATAM VT VTRVMQVE - Sa majesté impériale n'est pas uniquement fort de par les armes, mais il détient aussi le pouvoir de la justice.
Cette inscription souligne la vocation civile et non religieuse de cet édifice.

détail du livre que porte Justin - photographie de Jacques Martin



Néanmoins les chapiteaux de la façade sont très semblables à ceux dépeignant les péchés, que l'on retrouve dans les édifices religieux.

Le chapiteau sur l'extrême gauche montre des sirènes, symboles du Luxe, de la Vanité et de la Luxure. On retrouve le même thème sur celle à l'extrême droite de la fenêtre mais là les deux créatures brandissent un poisson, qui peut être soit un archétype phallique, soit un ICHTHEUS, symbole de la rédemption - voire les deux. Les lettres du mot "poisson" (en langue grècque ikhtheus) sont l'acronyme en langue grècque de Jésus Christ, fils de Dieu, Sauveur, se rattachant également aux 'pécheurs d'hommes' des évangiles.


D'autres chapiteaux dépeignent une pécheresse dans les griffes d'un monstre qui,
dans le contexte de la Maison des Consuls, pourrait symboliser le triomphe de la justice sur l'injustice ;


Un couple tireur de barbe (symbole de querelle et de lutte) ;


moustachus étant punis par les aigles (symboles du pouvoir divin) ;


d'autres pécheresses, leurs tresses (postiches faits avec les cheveux de religieuses et d'indigentes) saisies par les becs des aigles aux longs cous (symbole de la droiture et du pouvoir).


Ces sculptures-ci sont d'une très haute qualité - surtout celle de Justin, qui ressemble aux sculptures similaires de prophètes à Moissac au sud de Tarn-et-Garonne, et à Souillac (Lot).

Si - comme n'est pas du tout improbable - l'abbaye prestigieuse, détruite aux XVIe par les Protestant dans les guerres de religion, avait des sculptures de qualité comparable, elle aurait été une perle comme l'abbaye de Moissac, un des bijoux célèbres des chemins de Compostelle.


voir autres restes de l'édifice abbatiale >


A quelques pas de la Maison des Consuls, à l'angle de la rue Valat et la rue Guilhem Peyré se voit un monstre (répresentant le diable ou l'enfer) qui tient un bout d'un gros tige.
Un lièvre- symbole de la concupiscence, de la lubricité - grignote l'autre bout.

L'arbre de la vie (ou la possibilité pour chacun de la vie éternelle) est, donc, détruit par les Péchés de la Chair.

Dans le petit musée (tristement mal-subventionné) qu'héberge la Maison des Consuls (Place de la Halle) se trouve un des rares panneaux romans, qui dépeint des oiseaux (le Saint-Esprit) parmi le feuillage qui souvent répresente le mal.


Egalement sur la Place de la Halle (numéro 33 bis) se trouve un série de modillons, sinon du douzième siècle, au moins inspiré du roman, dont les deux ci-dessous étaient photographiés de Jacques Martin.

La façade de numéro 33 bis, place de la Halle...

...et un petit corbeau d'un monstre ou démon qui tire la langue, à gauche de l'arcature.

Ces œuvres-ci suggèrent qu'il y avait une richesse de modillons sur l'abbaye disparu - à comparer avec ceux de Mauriac (Cantal), ou Aulnay-de-Saintonge, ou même Cervatos en Castille septentrionale - qui ont inspiré des sculpteurs suivants.


Sculptée quelques siècles plus tard, à deux pas de l'exhibitionniste à l'envers dans la rue de l'Eglise, se trouve une fenêtre en grès, très érodée, du XVIe.

Sur les deux côtés, peut-être extraits des ruines de l'abbaye comme tant de fragments que se trouvent à Saint-Antonin, sont un mâle microphallique (qui ressemble à un putto de la Renaissance) dont ne subsistent que le sexe et une jambe, et les restes d'une exhibitionniste accroupie. A comparer avec une fenêtre sur l'île écossaise de Iona.



Au bout de la rue de l'Eglise se trouve ce petit personnage curieux.


Dominant la place du Buòc.

compare with a gargoyle at Bruniquel
à comparer avec une gargouille masculine et exhibitionniste à Bruniquel qui n'est pas loin

 



Voir aussi des sculptures superbes de la bastide voisine de
Cordes-sur-Ciel.


 

 


Autres renseignements moins recherchés sur Saint-Antonin...

...se trouve chez www.saint-antonin-noble-val.com


Pour renseignements précis sur les monuments, les maisons et les vestiges
à Saint-Antonin, visitez le site
mérimée.


Une vue fauve de Saint-Antonin prise de la rive sud de l'Aveyron en 1905
par le peintre Montalbanais Marcel-Lenoir.


haut de page

 

UN FRAGMENT DE LA PREMIERE ABBAYE MEROVINGIENNE ?
cliquer...

 


L'ancienne maison du webmestre à Saint-Antonin est peut-être la plus ancienne du boulevard
périphérique qui, ici, comme partout en France et une grande partie de l'Europe occidentale,
remplaça les murs et les défenses du bourg.

La partie plus basse, au rez-de-chaussee, avec entrée indépendante sur la rue a droite servit comme écurie
(jusqu'après la deuxième guerre mondiale) pour les chevaux des agriculteurs et paysans
qui venaient au marché dominical de Saint-Antonin.

Au dessous : vue d'une fenêtre du troisième des quatre étages.


De l'autre côté du boulevard, une vue moins remontante avec une sculpture infâme:
la dégéneration lamentable de l'art et de l'architecture.




INTIMITÉ

Dans ce bourg
rouergat
mes meilleurs
amis sont
les bouchons
d'oreilles.

 


 


Portes et Encadremnts de St-Antonin-Noble-Val


Voir portes & encadrements
en diaporama

 

haut de page

 

CLIQUEZ ICI un vestige de l'abbaye du IXe siècle CLICQUER ICI
cliquer sur un drapeau

 

 

admirez les oeufs

diapo admirez les oeufs! rama

 



Carte de Cassini de Saint-Antonin (1750)
>


 

Sites préhistoriques qui voisinent Saint-Antonin:

Dolmens de Saint-Antonin >

Roussayrolles >

Saint-Cirq >

Septfonds >

Vaour, Verdier (Sainte-Cécile), Vieux >

Grotte de la Magdaleine des Albis >


'Le Chemin des Neuf Pierres' indique peut-être qu'il éxistait un alignement,
il n'y a pas trop longtemps, dans l'amphithéatre Wagnérien de Saint-Antonin,
dominé par des tombeaux sur les causses.
Les alignements ne sont pas inconnus en Rouergue...


voir diaporama ->
Sculptures «licencieuses» de l'art roman:
diaporama


grand discours photographique en langue anglaise

 


papillons & orchidees
des Gorges de l'Aveyron


 

haut de page

 

Extrait du Bulletin d'Informations Municipales de Saint-Antonin,
janvier 2007:
la première et la dernière strophe d'un poème de mirliton satirique en occitan, du début du dernier siècle,

LA VILA DE SENT-ANTONIN

La vila de Sent-Antonin
Renomada per son vin
A sos quartiers e sas carrièras
Coma n'i a pas otres sus tèrra....

...E pel jardin qualqu'un disiá
Qu'i volián far un casino
E, qu'a la plaça dels cagaires
I volián metre les aigaires.

La noble ville, Saint-Antonin,
Est renommée pour son bon vin,
Ses vieux quartiers, petites rues
Sont comme vous n'avez jamais vu...

...Et au jardin quelqu'un me dit
Qu'un beau casino sera construit,
Et qu'à la place de ceux qui chient
Les curistes passeront la nuit.


L'actuelle Promenades des Moines qui domine l'Aveyron était appelée le Jardin des Moines
(auprès du monastère célèbre détruit dans les guerres de Religion).
Les vers font allusion à l'aménagement de la place où, en plus du beau bâtiment desThermes
pur les curistes d'Eau de Saleth, on envisageait sans doute l'installation d'un casino
comme il y en avait dans la plupart des stations thermales.
Quant au petit vin de Saint-Antonin : à l'arrivée du chemin de fer et les bonnes communications,
sa qualité n'était pas suffisante de résister celle des vins vraiment renommés de Gaillac,
dont les plus proches sont venus d'un petit 20 kilomètres.


 

 


 

haut de page

 

LA CHASSE A COURRE

 


Landscape near Loughkeelan, by Anthony Weir

peintures de Anthony Weir, Webmestre

 


CLIQUEZ ICI un vestige de l'abbaye du IXe siècle CLICQUER ICI
cliquer sur un drapeau

 

eric faure

céramiste - potier

 


retour


LE JOUR DE FÊTE DE SAINT ANTONIN PRENAIT LIEU LE 2 SEPTEMBRE

le village médiéval & voisin del

 

i

rishmegaliths.org.uk, , and author of IMAGES OF LUST